Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'auteur

  • : Le blog de embertine mazet
  • : Laisser parler ses émotions afin de diminuer la souffrance émotionnelle: écrire des poèmes, des textes, écouter de la musique, regarder des photos, communiquer, partager
  • Contact

Bienvenue

psypoemes
DSCN1225
Bienvenue chez moi,

Je poste ici, au fil des jours, mes poésies,

souvenirs, ou états d'âme face à l'actualité...
Pour vous quelques poèmes, quelques photos, un peu de musique...

Merci de votre visite et à bientôt...
 

  

----------------------------------------

"Sur les flots, sur les grands chemins, nous poursuivons le bonheur. Mais il est ici, le bonheur." Horace

-------------------------------------------------- 

 

 5175625381_ae45040c0a.jpg 

"La mélancolie est un crépuscule. La souffrance s'y fond dans une sombre joie. La mélancolie c'est le bonheur d'être triste. " Victor Hugo

--------------------------------------------------------

 

Mes livres :

 

 

www.monpetitediteur.com

Disponible sur :

www.fnac.com

www.amazon.fr

  

 

 

 

 DSCN0867 

"Les Psy-Poèmes"

Edition de la mouette

www.editiondelamouette.com

www.lulu.com 

 

-----------------------------------


"Notre grand tourment dans l'existence vient de ce que nous sommes éternellement seuls, et tous nos efforts, tous nos actes ne tendent qu'à fuir cette solitude"    Maupassant

________________________

 

"Ne te détourne pas par lâcheté du désespoir. Traverse le, de l'autre côté du tunnel tu retrouveras la lumière."  André Gide

 

DSCN1077 

--------------------------------------------------------------------------- .

"Chacun a ses propres instants de bonheur :
il s'agit simplement d'en multiplier la conscience et les occasions"
(A Memmi)

____________________________

" L'espoir fait vivre, mais comme sur une corde raide"
Paul Valéry


________________________

" Ce qui est passé a fui
ce que tu espères est absent
mais le présent est à toi"  (proverbe arabe)

_________________________
N0386.jpg


"N'ouvre la bouche que lorsque tu es sûr que ce que tu vas dire est plus beau que le silence" (proverbe arabe)

--------------------------------------------

"Rien n'est impossible, seules les limites de nos esprits définissent certaines choses comme inconcevables" ( Marc Levy)
 -------------------------------------------¨
"Etre libre, ce n'est pas seulement se libérer de ses chaînes, c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres" Nelson Mandela
--------------------------------------------

DSCN0636
Château de Montbazin

"Les fous ouvrent les portes, les sages les suivent" Henri Dunant ( fondateur de la croix rouge)
--------------------------------------------

villeneuve les béziersLe canal du midi à Villeneuve-les-Béziers


--------------------------------------------
mimosa

mimosa

"Dans tous les cas, la poésie est antérieure à la prose : on dirait que l'homme chante avant de parler" (Jorge luis Borges)

---------------------------------------------

"On mesure l'intelligence d'un individu à la quantité d'incertitudes qu'il est capable de porter" (E.Kant)
----------------------------------------------
Musique!

-------------------------------------------------------------------------------

" La sagesse c'est d'avoir des rêves suffisament grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit " ( Oscar Wilde)

------------------------------------------------------------------------------

" Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple" ( Jacques Prévert )

-----------------------------------------------------------------------------

 

DSCN0491

 Musique de printemps! 

-------------------------------------------------------------------------------------

" Si tu ne sais pas où vont tes pas, retourne toi et regarde d'où tu viens" ( proverbe africain)

------------------------------------------------------------------------------------

"La seule force, la seule valeur, la seule dignité de tout ; c'est d'être aimé" ( Charles Péguy)

------------------------------------------------------------------------------------

DSCN1044

 

Rose au curry

 

"Il faut rire de tout, c'est extrêmement important. C'est la seule façon de friser la lucidité sans tomber dedans" ( Pierre Desproges)

--------------------------------------------------------------

 

Copyright

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par les droits d'auteur. Toute reproduction partielle ou intégrale des textes sans mon accord sont interdits ( Article L 122 du code de la propriété intellectuelle )

Recherche

Texte Libre

 

  IMG 1073c400

C'est ici que tout a commencé...

V4P6515 640px

 

 

IMG 1746 640pxbd

Photos J-M Laurent ( http://bergisel.over-blog.com)

 

Les hivers y sont longs, les hommes silencieux,

Dans ces pays où l'on se parle avec les yeux.

Des gestes mesurés, et un rien de lenteur,

Il faut savoir durer quand dure le labeur.

 

Beaucoup s'en sont allés au gré de leur misère,

En vainqueurs, en vaincus, dans des villes lumières.

Les autres sont restés mariés à la terre

D'un infertile lien que nul ne peut défaire.

 

Les journaux, la télé, racontent les histoires

De tous ces exilés dont ils sont la mémoire.

Ils reviennent aujourd'hui, cherchant de grands espaces,

Des ancêtres dont ils avaient perdu la trace.

 

Trouvent dans les hameaux des vieillards esseulés,

Cultivant des jardins aux saveurs oubliées,

Leur regard délavé encore s'émerveille

De voir chaque printemps nature qui s'éveille.

 

Jeux plus

4379272823_d6cfa91e67.jpg  Jeux gratuits

www.jeuxplus.com

 

IMGP0203 

 

 

 

 

 

 

23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 19:15

1 0

http://archives.cantal.fr/accounts/mnesys_ad15/datas/cms/2014-05%20(1)_jpg_/1_0.jpg

...sucre, chocolat, savon, draps, charbon, ...pneus de bicyclette...

 

à voir sur www.archives.cantal.fr :

 -  Musardises

- Document du mois

- Idées cadeaux pour la fête des mères ...de 1946

 

Partager cet article
Repost0
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 16:22

Quimper 17 Cathédrale Saint Yves entre le riche et le pauv

 

Saint yves, entre le riche et le pauvre,

Bois polychrome du XVI eme siécle, cathédrale Saint Corentin, à Quimper.

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 12:16

 

IMGP0522 

 

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 18:00

tumblr mc6mmb2fDe1qjamt1o1 1280

 

Toc, toc, toc, c'est l'année nouvelle!

Comme une page toute belle

Prête à décrire un nouveau monde,

Sera-t-elle stérile ou féconde ?

 

Nous y tracerons nos hivers,

Nos feux de bois, nos jours amers,

Nos nuits plus longues que nos jours,

Nos absents, nos mortes amours... 

 

Y gribouillerons nos printemps,

Nos maladresses, nos vingt ans,

Quand la douceur nous rend frivoles,

Et que nos pensées caracolent.

 

Nous y écrirons nos étés,

Le soleil, et les voluptées,

Les retrouvailles, les naissances,

Et des choses sans importance.

 

Nous y dessinerons l'automne,

Quand jeunesse nous abandonne,

Les fruits murs, les belles couleurs,

Pour grimer nos rides et nos pleurs.

 

Toc, toc, toc, c'est l'année nouvelle,

Je vous la souhaite très, très belle!!!

 

Photo : http://ce-sac-contient

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 17:26

1367378887_3d3ae37f11.jpg 

Photo : DIider Baertschiger

 

En ces temps là,

Nous élevions des oies.

Certes, pour leurs foies;

Mais nous ne les mangions pas.

" Je les céderai au boucher

Contre de l'argent frais, disait la mère,

Les riches en font grand cas,

Mais ce n'est pas si fameux que ça"...

Par contre à nous les confits, les rillettes, la graisse, fondus lentement sur le chaudron sis sur le feu de bois...

Et les plumes...  qui protègent du froid...

Je vous parle d'un temps d'infortune,

où je n'avais pas encore de pattes d'oies.

Je me revoie... 

Je jouais au jeu de l'oie, un, deux, trois...

Pour tout dire j'étais une oie blanche.

...Mais j'ai tout vu, je témoigne, sans surseoir à vous narrer cela : 

Nourries de pâtés d'orties, puis attrapées,caressées, serrées entre les cuisses, "en buquées" avec l'entonnoir, maïs, maïs et re-maïs...

L'oie criaillait, avalait, repartait, cacardait comme si de rien n'était...

Croyez vous que je veuille jouer les rabat joie

à l'heure où tout le monde festoie?

Pas du tout, d'ailleurs j'aime beaucoup le foie gras,

Et à l'heure où certains s'apitoient,

Sur le sort de ces pauvres oies,

J'avoue que cela ne me fait ni chaud ni froid.

Mes oies ne souffraient pas, je crois.

Et sans être de mauvaise foi,

M'insurge contre la bêtise qu'on leur prête,

L'oie n'est pas si bête. 

 Celles du Capitole, dit-on, sauvèrent Rome.

...Mes descendants, paraît-il, se gaveront de criquets protéinés et de pop- corn ognéisé...

Peut-être, au récit de nos agapes d'autrefois,

Envieront-ils leur grand mère et son troupeau,

Tout là haut,

Dans les nuages,

En train de jouer avec les oies sauvages...

 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 14:26

(Préciser quelque chose avec autorité, insister, clarifier...)

2677418129_6b01eb5191.jpg 

(Photo par JL)

 

- "Je lui ai mis les points sur les i !"

Heureusement, j'aime écrire,

Sinon,

Quand les doigts me chatouillent,

Quand la colère monte,

J'aurais tout aussi bien pu lui mettre mon poing sur la figure!

Et vu ma taille ridicule, j'aurais eu l'air d'une Marie honnête,

ça l'aurait fait rire...

Mais aujourd'hui je dois être gentille,

Rire, sourire, ne rien dire, et" touti quanti."..

C'est la journée de la gentillesse.

Des i il y en a presque partout,

C'est vous dire la force du i , et de  toutes ces mises au point.

Même en politique... Cherchez les i, 

Prenez, au hasard,

Nicolas Sarkosy ( il triche avec son i grec), marié à Carla Bruni,

ou Mitterand, marié à Danielle,

Chez François Hollande, le i est caché dans le oi, ne le remarque pas, mais il y a valerie...

Il parait que c'est lui l'homme politique le plus gentil,

Que l'on  traite de" flamby".

Alors ce soir,

Grande confèrence de presse,

Grand messe,

Tout le monde s'attend à ce qu'il fasse le point,

bref, à ce qu'il mette les points sur les i,

Pour tous ces gens aux poings levés,

Aux micros tendus.

Bon, moi, sur les i,

Finalement,

... Je vais mettre des coeurs,

Des fleurs,

Des bises... 

C'est joli,

Aussi.

 

 

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 14:21

DSCN1300

 

( François Coppée, 1842-1908)

 

"C'est l'heure exquise et matinale

Que rougit un soleil soudain.

À travers la brume automnale

Tombent les feuilles du jardin.

 

Leur chute est lente. On peut les suivre

Du regard en reconnaissant

Le chêne à sa feuille de cuivre,

L'érable à sa feuille de sang.

 

Les dernières, les plus rouillées,

Tombent des branches dépouillées :

Mais ce n'est pas l'hiver encor.

 

Une blonde lumière arrose

La nature, et dans l'air tout rose,

On croirait qu'il neige de l'or."

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 09:28

 

dessin-couverture-2.jpg

Ceux qui me lisent connaissent déjà,

Pour les nouveaux :

 

"J'aime les cartables qui volent,

À la sortie de l'école,

Et les bonnets de travers,

Et les gilets à l'envers...

"Sébastien il m'a tapé"

"Johanna elle m'a "traité",

Ce n'est pas beau de rapporter,

C'est la loi de la récré...

 

Noël, la fête des mères,

Le car, les sorties scolaires,

Les trésors mal ficelés,

Les dessins à afficher,

Les poèmes de Nerval,

Les masques du carnaval,

Le chemin quand il fait beau,

Les cartables sur le dos...

 

Leurs têtes ébouriffées,

Leurs sourires à croquer,

Nos enfants sont si mignons,

Pour de vrai, c'est des champions!

 

C'est la fin des privilèges,

Quand on arrive au collège,

On dépose en catimini,

Nos gamins sur le parvis.

Il y a les trousses qu'on vole,

L'angoisse des jours de colle,

Sébastien mal dans sa peau,

Johanna le trouve'pas beau...

 

Le conseil d'orientation,

La course d'orientation,

La console qui console,

De tout ce qui les désole.

Des heures à rester scotchés,

Devant les séries télé,

On découvre les rappeurs,

Et le nom des footballeurs...

 

Leurs cheveux tout gominés,

Et leurs sourires forcés,

Nos enfants sont si mignons,

En goncés dans leurs blousons!

 

Comme un air de liberté,

Quand on arrive au lycée,

Il y a le bac au bout,

On fait mine qu'on s'en fout ,

On est dans la cour des grands,

On trouve qu'on y perd son temps,

Mais que c'est en le perdant ,

Qu'on fait des pas de géant...

 

Sébastien aime la philo,

Johanna est en bac pro,

La perte des illusions,

La musique comme horizon,

Les amis qui se rapprochent,

Et bientôt le bac en poche,

L'avenir à inventer,

ça c'est leur spécialité...

 

Leurs regards dissimulés,

Leurs sourires agacés,

Nos enfants sont si mignons,

Entassés sur le perron!

 

On met sa vie dans un sac,

Quand on arrive à la fac,

On va apprendre à conduire,

On sait un peu mieux séduire,

Les chambres d'université,

Et les studios délabrés,

Les repas improvisés,

L'assiette près du clavier...

 

On perd une année entière,

À se tromper de filière,

Des heures à chercher des stages,

À faire des rapports de stage,

Mais il faut garder la foi,

Pour les recherches d'emploi,

Sébastien vétérinaire,

Johanna la secrétaire...

 

J'aime les cartables qui volent,

À la sortie de l'école,

Nos enfants sont si mignons,

Pour de vrai, c'est nos champions! "

( extrait des psypoèmes)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 18:20

214 voiture au Sofitel

 

"Tout conducteur d'un véhicule doit posséder un éthylotest, non usagé, disponible immédiatement",

Ceci à partir du premier juillet.

La consigne me laisse perplexe,

Bien sûr je suis respectueuse des lois, je vais donc me munir du dit,

En essayant de ne pas me perdre dans la jungle des offres plus ou moins alléchantes,

Plus ou moins conformes aux normes exigées,

Mais comme je ne peux m'empêcher d'imaginer des histoires,

J'imagine : 

Cet été, en rentrant de la plage,

Je fais une halte,

Je bois un petit muscat bien frais chez mon ami(e)

(Que nous appelerons X(e),

Je ne veux froisser personne,

Au cas où je passerais ma route,

L'affaire étant trop compliquée...)

Je m'attarde donc à bavarder sous la tonnelle,

Et bercée par le chant des cigales...

... m'aperçois brusquement qu'il est l'heure de rentrer !

À ce moment,

évidemment,

Une question me taraude :

Ai-je abusé du breuvage des dieux?

Je me saisis donc de mon précieux éthylotest ( c'est bien à ça qu'il sert?),

Et là,

Deux possiblitées s'offrent à moi :

1 - j'ai trop bu.

Je ne peux donc repartir,

je reste chez mon  ami(e), je rebois un verre ou deux,

Au point où on en est...

je mange chez lui(elle), je dors chez lui(elle)

Il(elle) me trouve sans gêne, 

Ou m'apprécie...

épiloguons... 

...Je n'ai plus d'ami(e)

Ou de mari...

ou bien...

2 - je n'ai pas trop bu

Je peux donc rentrer chez moi!

... sauf que

Je suis hors la loi !

Vu que je n'ai plus en ma possession le fameux" éthylotest non usagé!"

Si, d'aventure, sur ma route, je croise les gendarmes,

(il en reste encore quelques-uns,

malgré quelques éliminations récentes et fort dramatiques)

 - Je n'ai plus qu'à utiliser mon joker,

Leur raconter ma vie,

Téléphoner à un ami,

Je ne doute pas qu'ils sauront se montrer conprèhensifs face à mes égarements...

 - Ou bien, à partir de septembre,

M'acquitter de la modique somme de 11 euros.

Peut-être devrais-je acheter deux étylotest?

La question me taraude... 

Je compte sur vous pour m'éclairer!

Sinon,

Face à un tel dilemne,

Je vais devoir prendre des tranquilisants,

Lesquels,

D'après ce que je lis sur la notice,

Sont également nocifs,

Mais ni vue ni connue,

Pas vue, pas prise,

Boire, conduire,

Ou bien dormir...

Sous le poids des soupirs. 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 18:00

 

IMGP0370

 

Pétales fanés,

Au jasmin entrelacés,

Senteur divine.

IMGP0395

Quelqu'un connait-il le nom de cette fleur?

Très jolie,

Aérienne, 

Justement, arrivée chez moi par la voie des airs...

Partager cet article
Repost0